Christian Morel   sociologue

       Mail : christianmorel92190@yahoo.fr
Photo CM
 Nouveau :
en librairie le 26 avril 2018


Quatrième de couverture

Christian Morel s’attaque, dans ce troisième volet, à deux nouveaux gisements d’absurdités : l’enfer des règles et les pièges que ménage la vie des groupes.

L’inflation des règles est devenue un boulet universel, pas seulement la prolifération des règles publiques, mais encore celle du vaste maquis de règles privées produites par les organisations : procédures, normes, règles de certification… À l’aide de nombreux exemples — aéronautique, maisons de retraites et crèches, normes ISO —, dont on se demande s’il faut en rire ou en pleurer, l’auteur met au jour les causes profondes de cet enfer et apporte des solutions aussi utiles qu’originales.

Dans une seconde partie, Christian Morel identifie en sociologue les « pièges relationnels », trop négligés dans les organisations devenues des tours de Babel linguistiques et techniques. De nombreux cas viennent illustrer ce parcours, où le talent d’observateur décalé qui fait de Christian Morel un surprenant détecteur d’absurdités programmées se déploie. Son regard met en évidence des situations toujours inattendues, des engrenages toujours inaperçus. Et il se constitue par là un appel au bon sens, cette chose du monde la moins bien partagée.

 

Christian Morel a publié dans la même collection Les Décisions absurdes. Sociologie des erreurs radicales et persistantes (2002), et Les Décisions absurdes II. Comment les éviter (2012), que le magazine Challenges a classés parmi les dix livres cultes en management. Également dans cette collection, L’Enfer de l’information ordinaire (2007).


Le magazine Challenges, dans son numéro du 30 juin 2016, a classé Les Décisions absurdes, tomes 1 et 2, parmi les 10 livres-cultes du 21ème siècle en économie et business.

"Les Décisions absurdes sont un grand moment et n'ont pas pris une ride en quinze ans."
Vincent Beaufils, Directeur de la rédaction


Lire l'avis de Louis Schweitzer, ancien président de Renault, ici (Challenges 30 juin 2016)

Voir le dosssier de 3 pages Les Echos
du 18 février 2018
"Comment éviter les décisions absurdes"
avec les commentaires de Christian Morel ici
et son interview ici


Les Décisions absurdes tomes 1 et 2
disponibles dans la collection Folio séparément ou en coffret

Christian Morel propose des conférences, suivies de débats, dans vos entreprises et organisations, sur les thèmes suivants : comment éviter les erreurs collectives, mieux travailler ensemble, développer une culture de la fiabilité, prendre en compte les facteurs humains de la sécurité. Pour me joindre mail ci-dessus.

 

Back-cover text in english

   Ten years after Les Décisions absurdes, Christian Morel resumes the research at the point where he let it and looks into the emergence, in high risk worlds, of dynamics aiming to promote enlightened decisions. Going back to his specific successful approach, he calls on striking case studies, from cockpits to nuclear submarines and backcountry ski courses.

   Only to give some examples, the author explains that contradictory debate has been decisive for the reliabilty of US Navy nuclear reactors, that the introduction of a check-list in operating rooms has reduced surgical mortality by considerable proportions or that the air force does not blame errors any more in order to facilitate bottom-up information.

   From these experiments, Christian Morel sketches what he calls reliability « meta-rules », synthesis of sociological findings and cognitive principles, such as human factors training, no blame policies, devil’s advocate processes or generalized interaction. In this way, the sociology of highly reliable decisions he proposes goes against conventionnal thought and applies, through his enlarged vision, to any activity.

 

Les décisions absurdes II. Comment les éviter

Editions Gallimard Bibliothèque des Sciences Humaines 2012

 

PRIX DU LIVRE RH  
PRIX Le Stylo d'Or 
Le Monde Sciences-Po Syntec
Association Nationale des DRH

 

Voir l'interview de Christian Morel par Stéphane Soumier sur BFM Business TV ici :

http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/evitons-les-decisions-stupides-christian-morel-dans-gmb-1810-67410.html

 

Quatrième de couverture (back-cover text in english here)

   Dix ans après Les Décisions absurdes, Christian Morel reprend son enquête où il l'avait laissée et se penche sur l'émergence, dans des univers à haut risque, de dynamiques visant à favoriser la décision éclairée. Renouant avec une marque de fabrique qui a fait ses preuves, il met à contribution des cas d'école saisissants, allant des cockpits des avions aux sous-marins nucléaires, en passant par les randonnées hivernales en haute montagne. 
    Pour n'en donner que quelques exemples, l'auteur montre que le débat contradictoire a été déterminant pour la fiabilité des réacteurs nucléaires de la Marine américaine, que l'introduction d'une check-list de bloc opératoire a réduit la mortalité chirurgicale dans des proportions considérables ou que l'armée de l'air ne sanctionne plus les erreurs pour faciliter la remontée d'informations. 
    À partir de ces expériences, Christian Morel esquisse ce qu'il appelle des «métarègles de la fiabilité», synthèse de lois sociologiques et de prescriptions cognitives, comme la formation aux facteurs humains, les politiques de non-punition, les processus d'avocat du diable ou l'interaction généralisée. La sociologie des décisions hautement fiables qu'il propose va à l'encontre des idées reçues et s'applique, par sa vision étendue, à toute activité.

 

La presse en parle :

Le Point                             

du 05 avril 2012

 Lire l'article ici

Les Echos                         

du 12 avril 2012

 Lire l'article ici

Le Nouvel Economiste 

du 12 avril 2012 

 Lire l'interview ici

Le Monde                           

du 18 avril 2012 

 

L'Usine Nouvelle             

du 19 avril 2012 

 Lire l'interview ici

Evene.fr        

                                                  

 Lire l'interview ici

Marianne                            

du 28 avril 2012

 

L'Express du 09 mai 2012  Lire l'article ici
L'Humanité  du 04 avril 2012  
Le Figaro du 14 mai 2012  
Challenges du 17 mai 2012  
La Quinzaine Littéraire du 16 mai 2012  
Le Nouvel Observateur du 14 juin 2012  
Sciences Humaines de juillet 2012  Lire le compte-rendu ici
     

Radio Classique               

le  06 avril 2012

 

France Culture                  

le  16 avril 2012 

 Ecouter le chronique  ici

Europe 1                            

le  18 avril 2012

 Ecouter la chronique de C Chaillet

France Inter                       

le  30 avril 2012

 

France Culture le  15 mai 2012  Ecouter l'émission ici
Europe 1 le  21 mai 2012  Ecouter le débat ici (en toute fin d'émission)
France Info le 29 mai 2012  
France Inter le 23 juin 2012  
BFM le 18 octobre 2013 Regarder l'émission ici
XERFI Canal le 2 mai 2012 Regarder l'émission ici
Voir aussi : Compte-rendu de Michel Berry,Gérer et Comprendre, mars 2012, p 98-100
 Voir aussi : Conférence de Christian Morel, "Connaître ou punir : il faut choisir" au Ministère de la santé

 

BIOGRAPHIE

 

Carrière :

 

Ancien cadre dirigeant de la fonction ressources humaines dans de grandes entreprises industrielles, Christian Morel poursuit une réflexion sociologique sur la négociation, la décision et la communication. Il a été membre nommé du Comité National de la Recherche Scientifique. Il fait partie des comités de rédaction des revues Gérer et Comprendre et Négociations.

 

Publications :

  • Il publie en 1981 La grève froide (Editions d’Organisation, réédité en 1994 aux Editions Octares), devenu un ouvrage de référence pour les spécialistes des relations sociales.

  • Son second ouvrage Les décisions absurdes (Gallimard, Bibliothèque des Sciences Humaines, 2002) fait l’objet d’une soixantaine de comptes-rendus et interviews dans la presse écrite et audio-visuelle. Il a été primé par l’Académie des Sciences Morales et Politiques et a obtenu le Grand Prix 2002 du Livre de Management et de Stratégie de l'Expansion McKinsey. Il est traduit en portugais, japonais, chinois, tchèque et espagnol.

  • Son troisième ouvrage L'enfer de l'information ordinaire (Gallimard, Bibliothèque des Sciences Humaines, 2007)  est également recensé par la presse nationale écrite et audiovisuelle.

  • En 2012, il publie Les décisions absurdes, tome II. Comment les éviter (Gallimard, Bibliothèque des Sciences Humaines).  Ce second ouvrage sur les décisions absurdes aborde les processus fondamentaux permettant de les éviter (voir ci-dessus la quatrième de couverture) ; alors que son précédent ouvrage sur ce sujet (2002) portait sur le diagnostic. Le prix du livre de management Sciences Po, Syntec, Le Monde et le prix "Le livre d'Or" de l'Association nationale des DRH ont été décernés à cet ouvrage

 

Il intervient ou est intervenu :

  • Dans des institutions d'éducation telles que : Ecole Polytechnique, Centre Interarmées de Défense, Ecole de Paris du Management, HEC, ESSEC, Ecole Supérieure de Navigation Sous-marine, Université de Lille, ENA, Centre culturel international de Cerisy, Université d’Avignon, CNAM, Ecole Militaire, Ecole de Guerre, Armée de l'Air, Ecole des Ponts, Assises hospitalo-universitaires, Réseau des écoles de service public, Centre de Sociologie des Organisations, Ecole des Mines de Paris, Université de Genève, Centre des Hautes Etudes de l’Armement, Sup-aéro, Université du Transport Aérien, Journées d'enseignement post-universitaire en anesthésie-réanimation, INSA, DIU droit médical et gestion des risques, Ecole d'amélioration de la valeur ajoutée en santé, Solvay Brussels School, IAE Paris

  • Dans des organisations telles que :  Sous-marin Emeraude, porte-avions Charles de Gaulle,  Conseil économique social et environnemental (CESE), Ministère de la Santé, Institut national des hautes études pour la sécurité et la justice, Haut comité français pour la défense civile,  Etat-Major des Armées,  AP/HP,  Cercles divers de dirigeants d’entreprises (France, Maroc, Québec), Chambre de Commerce de Varsovie, Institut pour la Maîtrise des Risques, Autorité de Sûreté Nucléaire, IRSN, Association belge des syndicats médicaux (ABSYM), Etablissement de sécurité ferroviaire, Société des ingénieurs de l'automobile, Association nationale de médecine de secours en montagne,  Fédération française de montagne et d'escalade, Association des guides de La Grave, Institut de la responsabilité, Club de la continuité d'activité, Services COOP de France, Association Management des Risques et Assurances de l'Entreprise (AMRAE), EN3S, Société française d'anesthésie réanimation (SFAR), ANVIE, Association pour le développement des ressources humaines (ADRH), CJD, Université ouverte des compétences, IGAS, URSSAF, Association francophone des anesthésistes réanimateurs en chirurgie orthopédique et traumatologique, Third european conference for high reliability organizations, Les Matinales RH, Association des professionnels en sociologie de l'entreprise (APSE), Association des auditeurs de l'Institut national du travail, l'Université ouverte des compétences, l'Ecole de Paris du management, Conférences Unique et Différent.

  • Lors d'événements tels que : Colloque annuel des directeurs d'hôpitaux, Réunion des directeurs d’hôpitaux région Nord, Journées nationales d'études des cadres de santé, Journées internationales de la sécurité des soins en santé, Symposium mathématiques et dialyse, Journée situations sanitaires exceptionnelles région sud-est, Colloque annuel des chambres de métiers,  Rencontres thématiques en néphrologie, Séminaire de plastie abdominale, Soirée des directeurs généraux d'agences régionales de santé, Colloque des chambres de commerce et d'industrie, Assises nationales de protection de l'enfance, Forum économique de Glion (Suisse), Colloque international valeurs publiques Université Panthéon-Assas et Sorbonne universités, Les Journées du management (Ministère de l'éducation nationale), Colloque de l'ACORS (Audit et Conseil aux Organismes Sanitaires et Sociaux), Journée "A quoi servent les sciences humaines ?".

  • Dans des entreprises telles que : Renault, Peugeot, Faurecia, EDF, RTE, PPR, SNCF, RATP, Gares et Connexions, Thalys, Egis-Rail, La Poste, Caisse des Dépôts, Adecco, Bouygues Construction, Bouygues Télécom, Capgemini Consulting, Dassault, BNP-Paribas, Sociéte Générale, Natixis, Ermewa, MAIF, MACIF, L'Oréal, SCOR (Réhalto), Servier, Malakoff-Mederic, Labeyrie, Cabinet d'assurances Branchet, Nuvia, KEA Partners, Advese.

Portrait paru dans Le Monde des 21-22 juillet 2002 (par F. Lemaître)      Lire l'article

        

Agrandir l'image

 

     

 

 

 

Les décisions absurdes (Tome1)

Sociologie des erreurs radicales et persistantes

1e édition Gallimard

Bibliothèque des Sciences Humaines, 2002

 

2e édition Gallimard Folio Essais, 2004

 

 

Grand Prix 2002 du Livre de Stratégie et

de Management de l'Expansion et McKinsey Comte-rendu remise du prix (fichier html)

 

Prix de l'Académie des Sciences Morales et Politiques (Adrien Duvand) Rapport de Raymond Boudon à l'Académie


 

Résumé

Review in english, EBF, J-J Lambin, Professor Milan and Louvain

English summary

English report of Ecole de Paris lecture (fichier pdf 38 Ko)

 

Editions étrangères

 

 

        

1ère édition                             

 

 

2ème édition

La grève froide

Stratégies syndicales et pouvoir patronal

Les Editions d'Organisation, 1981 (1ère édition)

Octarès  Editions, 1994 (2ème édition)

 

Lire les commentaires de Jean-Daniel Reynaud, Pierre Rosanvallon et Erhard Friedberg

 

 

   

 

L’enfer de l’information ordinaire  

Boutons, modes d’emploi, pictogrammes, graphisme, informations, vulgarisation

Gallimard

Bibliothèque des Sciences Humaines, 2007

Qui ne s’est trouvé dérouté devant un mode d’emploi indéchiffrable, un schéma incompréhensible, un article dénué de sens ou un bouton de commande énigmatique ? Après Les Décisions absurdes, Christian Morel s’attaque dans ce nouveau livre à cette communication quotidienne que la société produit en masse et dont la qualité exécrable plonge le consommateur dans des abîmes de perplexité. Utilisant des grilles d’analyse simples empruntées à différents domaines des sciences humaines, il décrypte le langage et les mécanismes de cette information ordinaire (modes d’emploi, tableaux de commande, pictogrammes, graphismes, textes de vulgarisation) et explique pourquoi elle déçoit et irrite tant. Il en dégage plusieurs conséquences majeures : émergence d’un nouveau rôle social, les conseillers officieux d’usage, une fraction des usagers se transformant en experts improvisés qui aident les autres ; désarroi du consommateur, dont la portée économique est grandement sous-estimée ; statut paradoxal des nouvelles technologies.Partie d’une observation minutieuse des faits ordinaires, cette radioscopie de l’information quotidienne questionne au final tout un pan de notre monde moderne.

 

 

 

 

 ARTICLES, CONTRIBUTIONS à ouvrages collectifs, PREFACES

   Voir au bas de la page

 

 

 REVUE DE PRESSE  du tome1 Les décisions absurdes, Gallimard, 2002

 

Presse Française :

  • Le Monde, "Diaboliques machines à erreurs. En décortiquant les mécanismes d'erreurs étranges, dramatiques ou non, le sociologue Christian Morel révèle de complexe processus de décision", Roger-Pol Droit, 31 mai 2002. Lire l'article

  • La Tribune, "L'erreur est humaine, diabolique est sa persévérance. Le sociologue Christian Morel décrypte les erreurs radicales persistantes générées par l'activité humaine. Passionnant ..., 10 mai 2002. Lire l'article

  • Libération, "Quand la raison a tort. Certains mécanismes conduisent rationnellement à des décisions tordues", 25 avril 2002. Lire l'article

  • Les Echos, "L'art de se tirer dans le pied. Il ne s'agit pas de décisions erronées ou hâtives ..., mais de ces décisions absurdes prises dans le calme et la réflexion", Gérard Moatti, 26 septembre 2002. Lire l'article

  • L'Entreprise, "Christian Morel s'interroge dans son livre sur la «sociologie des erreurs radicales et persistantes». Passionnant."  21 mai 2002. Lire l'interview          Extract in english

  • Le Point, "Aux sources de l'absurde", Catherine Golliau, 19 avril 2002. Lire l'interview

  • L'EXPRESS, "l'erreur humaine décryptée", Claire Chartier, 16 mai 2002. Lire l'article

  • Libération, "L'empire de l'absurde", Hervé Nathan, 2 septembre 2002. Lire l'article

  • Télérama, 3 juillet 2002 Lire l'article

  • L'Expansion, "Autopsie des grandes erreurs", mai 2002.

  • La Vie, "L'ordinaire du tragique",  Dominique-Antoine Grisoni, 9 mai 2002.

  • Le Canard enchainé, rubrique "Ecrits et Chochottements", 30 avril 2002.

  • Valeurs, "Errare humanum est, perseverare diabolicum", C. A., 10 mai 2002.

  • LE FIGARO, "La cruelle autopsie des grandes erreurs", L.C., 6 mai 2002.

  • Enjeux Les Echos, "Pourquoi fait-on toujours les mêmes erreurs ?", Claire Aubé, juin 2002.

  • NOUVEL ECONOMISTE, "Les Décisions absurdes", J.-M. D, 14 juin 2002.

  • L'USINE NOUVELLE, "Décrypter les logiques de l'erreur", Jean Meilhaud, 27 juin 2002.

  • L'Echo des Savanes, "Le livre de l'été de Patrice Carmouze : Les décisions absurdes", juillet-août 2002.

  • Les Echos, "Décisions absurdes", Favilla, 26 août 2002.

  • CHARLIE HEBDO, "Pourquoi l'erreur est humaine", Antonio Fischetti, 24 juillet 2002.

  • LA QUINZAINE LITTERAIRE, "Les décisions absurdes", Erik Lambert, 16-31 juillet 2002.

  • courrier CADRES, "Toute entreprise peut générer des décisions absurdes", Interview par Mireille Broussous, 12 décembre 2002.

  • DOUBLE , "Sociologie de l'absurde", Cédric Bihr, hiver 2002-2003.

  • L'USINE NOUVELLE, "Prendre des décisions absurdes ?", Propos recueillis par Jeanne Alberti, 18 décembre 2003

  • Revue Hospitalière de France, "La théorie du cockpit démocratique", Philippe Vigouroux, sept-oct 2003.

  • BUSINESS DIGEST , "Dossier décision : errare humanum est", mars 2003.

  • Le Monde CAMPUS, "Le bêtisier des stratèges", Catherine Rollot, 31 mars 2004.

  • ENTREPRENDRE, "Les Décisions absurdes", mars 2004.

Presse étrangère :

  • VOIR (hebdo Québec) , "Se tirer dans le pied", Frédéric Denoncourt, 13 février 2003.

  • LE DEVOIR (quotidien Québec) , "Quand la raison déraisonne", Eric Desrosiers, 24 mars 2003.

  • LE SOLEIL (quotidien Québec) , "Des erreurs surhumaines", Rémy Charest, 23 février 2003.

  • La Presse (quotidien Québec) , "Les erreurs de probabilité sont les plus répandues", Rudy Le Cours, 10 février 2003.

  • LeTemps (quotidien suisse), "Un essai passionnant analyse le cheminement des erreurs persistantes et radicales", Isabelle Ruf, 22 juin 2002. Lire l'article

  • B I Z Z (mensuel belge) version française, "Pourquoi prend-on tant de décisions absurdes ?", Interview par Guy Van den Noortgate, Décembre 2002-janvier 2003.

  • B I Z Z (mensuel belge) version flamande, "Het overkomt iederen : absurde beslissingen nemen ?", Interview par Guy Van den Noortgate, Décembre 2002-janvier 2003.

  • LA NACION (quotidien argentin), rubrique Los Intelectuales, entretien réalisé par Luisa Corradini, 8 de Julio de 2009, p 1.

Comptes-rendus dans revues académiques :

  • Gérer et Comprendre Les Annales des Mines, "Errare humanum est ...", compte-rendu de Dominique Tonneau, N° 69, septembre 2002.

  • Futuribles, compte-rendu de Jean-Pierre Desvaux, N° 281, décembre 2002, pp97-99.

  • Sciences Humaines, compte-rendu de Niclas Journet, N° 130, août-septembre 2002, p56.

  • LES ANNALES DE LA RECHERCHE URBAINE, compte-rendu de Patrice Aubertel, N° 94.

  • REVUE FRANCAISE DE SCIENCE POLITIQUE, compte-rendu de Bastien Irondelle, Vol 54, N°3, juin 2003, pp 479-480.

  • Sociologie du Travail, compte rendu de Jean Saglio, Vol 46, N°3, juillet-septembre 2004, pp 428-430.

 

  REVUE DE PRESSE    L'enfer de l'information ordinaire, Gallimard, 2007

 

  • Le Monde : lire l'article de Frédéric Lemaître "Pourquoi l'information passe si mal dans Le Monde du 1er décembre 2007 Le livre du jour

  • le nouvel Observateur : lire la chronique de François Reynaert "Casse-tête chez moi" dans Le Nouvel Observateur du 6 décembre 2007

  • L'EXPRESS : lire l'article de Richard de Vendeuil "Dans l'enfer des modes d'emploi" dans L'Express du 25 octobre 2007

  • LE QUOTIDIEN DU MEDECIN : "l'entrelac des signes", André Masse-Stamberger, 4 décembre 2007

  • Enjeux Les Echos novembre 2007

  • La Quinzaine Littéraire : lire l'article de Norbert Czarny "Se tromper, mode d'emploi", semaine du 15 au 30 décembre 2007

  • Courrier Cadres, L'auteur du mois, janvier 2008

  • M E D I A S : "L'humour noir de l'information ordinaire", entretien réalisé par Christophe Labarde et Hervé Lavergne, Automne 2008, N° 18

 

  ARTICLES, CONTRIBUTIONS à ouvrages collectifs, PREFACES

 

  ARTICLES :

- "Les stratégies de négociation dans l'entreprise", Sociologie du Travail, oct-déc 77, pp. 362-382.

- "Le droit coutumier social dans l'entreprise", Droit Social, juillet-août 79, pp. 279-286.

- "Le droit et le réel", Droit Social, janv 85, pp. 20-26.

- "La drôle de négociation", 1e édition : Gérer et Comprendre, mars 91, N° 22.

                                            2e édition : Gérer et Comprendre, 50e anniversaire de la revue, déc 97, N° 50. Ouvrir l'article (fichier pdf 58 Ko)

- "De la mauvaise connaissance de l'entreprise", Le Monde, 4 août 1992, p 16. Ouvrir l'article (fichier pdf 128 Ko)

- "Le mal chronique de la connaissance ordinaire dans l'entreprise", Gérer et Comprendre, sept. 92, pp. 71-83. Ouvrir l'article (fichier pdf 155Ko)

- "Les jeux délicats du principe de solidité", Gérer et Comprendre, mars 96, N° 43, pp. 77-84. Ouvrir l'article (fichier pdf  33 Ko)

- "Les solutions considérablement déconnectées", L'Année Sociologique, 1997, 47 n°2, pp. 203-231. Ouvrir l'article (fichier pdf  82 Ko)

- "Variations sur la négociation tacite et le point focal de Thomas Schelling", Négociations, 2004, n°1, pp. 15-26.

- "L'enfer des boutons. Essai sur une interface homme-machine ordinaire", Gérer et Comprendre, 2005.

- " Prend-on de meilleures décisions à plusieurs ? ", Sciences Humaines,  N° 169, mars 2006. pp 40-43.

- "La grille de lecture des décisions absurdes appliquée à l'affaire d'Outreau", Justice, N°187, mai 2006,  pp 27-29.

- " Du bruit dans les images", Sciences Humaines, Les grands dossiers N° 11, juin-juillet-août 2008.

- Interview sur la conduite d'une négociation sociale suivi d'un commentaire de Jean-Daniel Reynaud, Négociations, N°1, 2008, pp 107-124.

- "Les accidents à l'atterrissage par mauvais temps", Gérer et Comprendre, juin 2009, N° 96, pp 75-85.

- "Connaître ou punir", Le Débat, N° 157, Gallimard,  Novembre - Décembre 2009,  pp 97-110. Une soirée débat organisée par l'Ecole de Paris du Management s'est tenue sur ce thème  le 19 octobre 2009. Vous pouvez écouter cette séance ici.

- "Décision hautement fiable et compromis", Négociations, N° 20, 2013.

- "Le quotidien considérablement bizarre", Le Débat, N°189, mars-avril 2016.

- "Les refus de négocier", Négociations, N° 26, 2016.

  CONTRIBUTIONS A OUVRAGES COLLECTIFS :

- "À propos du système non contractuel à la française", dans La négociation sociale, sous la direction de
Christian Thuderoz et Annie Giraud-Héraud, CNRS Editions, 22 février 2000.

- "La rationalité collectivement limitée", dans La théorie de la régulation sociale de Jean-Daniel Reynaud, sous la direction de Gilbert de Terssac, Editions La Découverte, 2003.

  PREFACES :

- Préface de l'ouvrage  Harvard Business Review, La Prise de décision, Editions d'Organisation, 2002.

- Préface de l'ouvrage de Sydney Finkelstein, Quand les grands patrons se trompent, Editions d'Organisation, 2004.